Certaines étapes sont importantes pour obtenir un permis moto. Parmi celles-ci, figure l’examen hors circulation qui est aussi appelé épreuve du plateau. En voici quelques détails.

Principe de l’examen hors circulation

Depuis l’année 2013, le nombre des épreuves pour l’examen hors circulation a changé tout comme les parcours à réaliser par les candidats. Cela a été fait dans le but d’uniformiser le permis moto français au plan européen. Par exemple, l’épreuve « allure réduite » nécessite désormais des manœuvres sur l’embrayage, mais aussi l’accélérateur. De ce fait, vous ne pourrez plus vous contenter du « ralenti moteur ». Les épreuves ont été regroupées au nombre de cinq et notées A, B et C.

Les caractéristiques des épreuves

La notation de chaque épreuve n’est plus la même. Ainsi, l’épreuve « sans moteur » n’est pas éliminatoire vu qu’elle est la seule à ne pas être notée C. En outre, vous aurez deux tentatives pour les trois épreuves qui sont l’« allure réduite », l’« allure plus élevée : le «freinage» et l’« allure plus élevée : évitement ». L’épreuve orale sera quant à elle, axée sur les connaissances théoriques.

Pour réussir cet examen, vous devrez avoir l’une des notes suivantes : 5A, 4A et 1B, 3A et 2B ou 2A et 3B.



Add Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *